Paris Magnum

L’agence Magnum s’expose à l’hôtel de ville de Paris.

Chill Photographie

Chill, photographe indé à l’univers coloré et intimiste.

Canon en 2013

Les nouveautés 2013 de Canon envoient du lourd !

July

Hey les zombies en herbe. Si vous me cherchez ces jours-ci, je serai par là : Enjoy votre été, see you soon...

Two thousand [and] ten...

J’avais fait un petit teasing, vil publicitaire que je suis. Voilà enfin la… Une chanson de Jeff Buckley, qui reravive quelques souvenirs. C’est reparti. 2 petits remix 8bit qui vont bien pour accompagner cette nouvelle année tout en pixel \o/ Stairway to Heaven de Led Zepellin et Today Des Smashing Pumpkins 🙂 +1 C’est ainsi que beaucoup définiront l’année 2009 qui vient de s’écouler. +1, pourquoi pas, mais pas que. Une année poisson rouge selon moi. Beaucoup de choses s’y sont certainement déroulées, mais je ne m’en rappelle pas. Essayons néanmoins de dresser un bilan 2009 : Une fin d’année scolaire 4 dans l’effort. Mais le résultat en valait la peine : Festival des 36h et création d’un magazine philo-graphique (Je mettrai prochainement mon portfolio à jour ^^) Un été mouvementé avec notamment la fin de l’aventure pâtissière Développement de la photographie comme hobby mais surtout passion (compte flickr pro inside, yeah !) Diverses rencontres (pas sentimentales, mais certaines un peu mordantes ou kaka \o/) Diverses séparations (sentimentales, ou pas) Une 5eme année très floue et indécise Une révélation « électrique » Toujours plus de zombies ! Une nouvelle chambre (les photos prochainement sur le blog) Toujours plus de jeux pour la xbox 360 Des trucs cools, genre bêta-testeur de jeux vidéos Ou genre les...

Compte-rendu Festiblog 09...

Le festiblog est fini depuis hier soir. Vous l’avez raté ? Haha, pas de chance ! Mais j’ai quelques photos pour vous. Le lieu a changé. Révolue est l’époque de St-Emilion et du parc de Bercy. Cette année, le Festiblog a pris place dans la rue de Bretagne juste devant la mairie du 3ème. Cependant, la rue n’est pas très grande, si bien que le sentiment de « marée humaine » fut plus fort que jamais. Alors qu’à Bercy, les auteurs étaient éparpillés un peu partout, jusqu’à occuper la boutique Agnès B pour les auteurs « girly », on a pu assister cette année à une densité assez désagréable. Six tentes, les unes à la suite des autres, abritant six auteurs chacune. En fonction de la notoriété des blogeurs, la file d’attente pouvait être rapide et disciplinée, ou bien fastidieusement longue et ennuyante… Je pense notamment aux gens qui patientait courageusement pour Boulet. J’ignore s’il en a été de même pour Maliki, mais pour notre geek roux, la file d’attente a été spécialement placée par le staff du Festiblog afin qu’elle ne qu’elle n’encombre pas la rue, bloquant ainsi le passage. On peut donc malheureusement considérer cette édition du Festiblog comme une usine à dédicaces. Fort regrettable… Heureusement pour les auteurs et surtout pour le public, cette logistique laborieuse n’a pas triomphé de l’excellente ambiance, la joie, voire l’adoration de certains fans. D’autant que le soleil a brillé tout le week-end. Voire un peu trop. Rougenoirblanc qui pensait avoir grave la classe tout de noir vêtu, avec une cravate rouge, a eu chaud, très chaud. c’est là qu’interviennent les sponsors du Festiblog. Un grand merci à www.innocent.fr et ses smoothies gracieusement offerts à tous les participants. Soif a été étanchée, et la chaleur virtuellement chassée. Et bien que...