thumb_zoe_2 Août08

Tags

Related Posts

Share This

Hello Zoé !

Ça y est, j’ai sauté le pas, j’ai acheté un véhicule électrique. Cela faisait un moment que l’envie me chatouillait mais je n’en avais jamais eu l’occasion jusque là. Ma vieille Fiesta puis la fidèle ZX familiale me suffisaient amplement. Hélas, après 24 ans de loyaux service, j’ai dû m’en séparer. (Notamment car les vieux diesel sont désormais interdit dans Paris). Et quitte à changer de voiture pour moins polluer, autant faire d’une pierre deux coups. Or, il s’avère que j’avais de bons souvenirs de la Zoé de Renault, testée il y a quelques années déjà pour Viedegeek. Je me suis laissé tenter : je ne le regrette pas <3

Photo Zoé Château de Vincennes

Ma Zoé garée devant ma résidence secondaire

Il faut bien comprendre qu’actuellement, la plus grosse faiblesse des voitures électriques réside dans la limite de leur batterie embarquée n’octroyant que 130-200 km d’autonomie. Ce sont des véhicules pensés pour le quotidien urbain, les petites distances telles que le trajet domicile – travail, les courses, les sorties, aller chez Ikea etc… Comme cela correspond tout à fait à mes habitudes automobiles, aucun soucis pour moi.

teslasEn revanche, je peux comprendre que les foyers nécessitant plus de rayon d’action et limités à la possession d’une seule voiture risquent de ne pas s’y retrouver. Ce n’est pas aujourd’hui encore que la famille parisienne peut partir en week-end à Deauville avec son VE (véhicule électrique). Mais j’ai bon espoir que ça va aller en s’améliorant, il n’y a qu’à voir Tesla qui propose jusqu’à 500 km d’autonomie sur sa berline électrique Model S. (Ok, à partir de 70K€ la voiture hahaha…)

 

La Zoé existe en 3 modèles

Life (modèle de base)    –    Zen (life +)    –    Intense (100% équipée).

Dans un soucis de rapidité d’achat-livraison, j’ai opté pour une Life couleur « Gris Neptune » en stock : pas de caméra de recul, pas de jantes ultra-design, pas de vitres électriques arrières, pas de diffuseur de senteur dans l’habitacle. Autant dire qu’OSEF un peu les options car de base, la Zoé est très bien équipée : GPS intégré, boîte automatique, aide au démarrage en côte, ABS, clim’ auto, il y a même limiteur et régulateur de vitesse. Comparée à ma vieille ZX, c’est déjà le luxe absolu !

Vie intérieure

La Zoé est très spacieuse pour son gabarit, on ne manque pas d’espace. Les places à l’avant sont très confortables mais auraient pu faire bon usage d’un accoudoir central et d’un meilleur design des appuis-tête. D’ailleurs, il faut se méfier des angles morts car entre le design des sièges et les bordures de portières-fenêtres, la visibilité périphérique n’est pas top pour le conducteur.

Pour ce qui est de la banquette arrière, elle me semble plutôt pas mal sans pouvoir donner plus de retour d’expérience pour l’instant, je n’ai pas encore eu l’occasion d’emmener des potes/gosses en balade. Mais pour poser plein de trucs genre des sacs de course, une cage avec des gerbilles etc…il y a de quoi faire. Sachant que le coffre est déjà ultra spacieux (340L), c’est pas la place qui manque pour transporter son bazar. Bon, il faut quand même tenir compte du/des câbles de recharge qui squattent le coffre en permanence. Mais bien enroulés, ils savent se faire discrets.

zoe_int1 siege

coffre vie_int

 

Confort de conduite

zoe_vitesseAu quotidien, c’est un vrai plaisir de rouler avec la Zoé. Le silence du moteur est un doux plaisir dans ce monde si bruyant. Mais silence ne sous-entend pas forcément performance pourries. J’y reviendrai dans le paragraphe suivant. En fait, le meilleur atour de la Zoé, c’est qu’elle offre une véritable sensation de fluidité dans la conduite puisqu’il n’y a pas de vitesses à passer et donc pas d’acoups. Je pense que les suspensions y sont également pour beaucoup, c’est vraiment super agréable et on roule tout en se laissant porter tranquillement par le trafic. Je rage d’ailleurs beaucoup moins dans les bouchons en l’absence de gestion du levier de vitesse. La voiture parisienne parfaite 😀

 

Je pense qu’avec la Zoé, j’ai vraiment trouvé mon bonheur pour répondre à mes besoins de mobilité : rendre visite à la famille en IDF, sortir le week-end, faire les courses ou bien aller à la salle d’escalade le soir (45min en transports en commun VS 10 min en voiture). Et comme la Zoé ne rejette pas de CO2, aucun scrupule à la prendre pour de courts trajets. Surtout que le moteur électrique balec total puisqu’il n’a pas besoin de chauffer avant de délivrer ses performances ou de réduire sa consommation de carburant comme pour un diesel. Ce n’est pas pour autant que j’effectue désormais tous mes déplacements en voiture comme peuvent le faire certains conducteurs de scooter. Je n’ai pas envie de finir guatón 😀

 

Performance & Autonomie

moteurNiveau performance, c’est impressionnant. On peut s’attendre à ce qu’un VE soit forcément un veau qui se traîne sur la route. Il n’en est rien puisqu’avec ses 88ch sous le capot et son couple immédiat, la Zoé permet de belles accélérations pour son gabarit (0 – 50km/h en 4 sec, 0-100km/h en 13sec), aussi bien en départ arrêté qu’en reprise. C’est étonnant combien il est possible de laisser les autres voitures loin derrière soi au passage du feu au vert ! Bien entendu, de telles accélérations vont rapidement grignoter la batterie et réduire l’autonomie max. Bien qu’estimée à 150km à pleine charge de la batterie, il est tout à fait possible d’aller bien plus loin. Le record d’autonomie est pour l’instant détenu, à ma connaissance, par un espagnol qui est parvenu à atteindre 263km ! Mais les français s’en sortent bien également avec ces témoignages de conducteurs atteignant 250km.

Et si jamais vous êtes une quiche en éco-conduite, la Zoé possède un petit bouton « ÉCO » à côté du levier de vitesse qui, une fois actionné, bride la vitesse maximum de la Zoé (à 100km/h et quelque me semble-il) ainsi que l’accélération. Cette dernière est alors beaucoup plus progressive, ce qui permet d’économiser pas mal de kw puisque ce sont les grosses demandes en énergie telles que les accélération « de porcasse© » qui bouffent la batterie. Mais si l’on est certain d’avoir de l’énergie à revendre en fin de trajet, pourquoi se priver de conduire un peu plus sportivement de temps en temps ? 😉

 


Je reviendrai dans un prochain article sur le plus gros changement d’habitude entre un véhicule à essence/diesel et un véhicule électrique : la recharge. Je vous tiendrai au courant 😉 (Tu l’as ? 😀 ) Et si jamais j’ai l’occasion de conduire un Autolib, ça sera l’occasion de pouvoir comparer les deux. J’essayerai également d’aborder l’aspect connecté de la Zoé avec sa tablette R-link et vous raconterai comment il est possible d’activer la clim’ dans la voiture depuis mon salon via mon smartphone \o/

rlink1

 

Et toi, ça te dirait de rouler un jour en électrique ? (et sauver les pingouins & les ours polaires !)

Antoine