thumb_recharge Sep12

Tags

Related Posts

Share This

Recharger sa Zoé !

Suite à mon 1er article dans lequel je présentais ma Zoé en ne considérant que son aspect conduite et confort, il est temps d’aborder un aspect primordial des voitures électriques : la recharge.

La recharge est certainement la rupture d’habitude la plus prononcée lorsque l’on acquiert un VE (véhicule électrique). Alors qu’il me suffisait d’aller faire le plein d’essence en station service toutes les semaines/mois avec ma Fiesta et ma ZX, ma Zoé est à la fois plus cool et demande un peu plus d’assiduité. Le rechargement se veut forcément plus fréquent et il faut prendre l’habitude de mettre son VE à recharger le soir en rentrant chez soi en fonction de la distance à parcourir quotidiennement. Il existe cependant de nombreuses possibilités pour recharger son VE.

Pour la Zoé, la toute première et la plus invisible a lieu lors de la conduite. Renault a mis en place un système de recharge des batteries basé sur la récupération d’énergie lors du freinage. J’ignore comment ça fonctionne exactement mais le fait est que je récupère quelques Kw en conduisant avec anticipation et en laissant ma Zoé décélérer tranquillement sans toucher aux pédales lorsque j’arrive à un feu rouge. D’ailleurs, une mini-recharge sur la longueur semble plus efficace qu’une micro-recharge plus forte mais beaucoup plus courte lorsque j’utilise le frein. Bon, je ne vais pas vous mentir, c’est pas grâce à ça que je recharge ma Zoé…

conso

En vert, la conso, avec 2 gros démarrages de porc à droite. En bleu, la récup d’énergie au freinage.

 

Normalement, votre source de recharge principal est la borne de recharge domestique. Son installation demande quelques démarches. Elle est généralement réalisée par Proxiserve, une société engagée par Renault pour livrer la borne et mettre en place l’installation électrique selon les normes FR. Mais il est possible de commander une borne de recharge ailleurs et la faire installer par son électricien habituel. Sans rentrer dans le détail, il faut tirer une ligne en 10mm² depuis le tableau électrique jusqu’au lieu de fixation de la borne. En pavillon, c’est normalement assez simple à mettre en place pour avoir sa borne dans son garage à proximité de la voiture. Il est également possible d’installer la borne en extérieur si on dispose d’une cour et non d’un garage fermé. En revanche, si loin vit en résidence, c’est un peu plus compliqué puisqu’il me semble qu’à l’heure actuelle, il faut demander au syndic l’autorisation d’installer la borne. Techniquement, ils ne peuvent pas refuser (ça s’appelle le « droit à la prise »).

Il existe plusieurs moyens/modèles de bornes destinés à la recharge domestique, les temps de charge indiqués par la suite sont à titre indicatif, ma mémoire étant un peu usée :

Le plus basique consiste à brancher son VE sur une simple prise de courant grâce au câble CRO (Câble de Recharge Occasionnel). Avantage : il est possible de se recharger n’importe où. Inconvénient : la charge est très lente et il faut bien compter 9h-10h pour faire le plein et récupérer 100-130km d’autonomie

La prise-boîtier « Green Up » améliore un peu cela puisqu’il s’agit d’une prise électrique légèrement modifiée pour gonfler un peu la puissance délivrée (14 A) et donc de diminuer le temps de charge :8h environ. Avantage : chez Renault, le boîtier Green Up et son installation sont offerts lors de l’achat d’un véhicule électrique.

greenup

Avec la recharge sur prise domestique/Green Up, il faut donc compter sur une recharge nocturne pour repartir tranquillement le matin. Lentement mais sûrement. Néanmoins, dans mon cas, une prise Green Up ne m’arrangeait pas. En effet, je ne dispose pas de garage/place de parking dans ma résidence et donc impossible de laisser ma Zoé branchée la nuit. J’ai donc investi dans une solution plus efficace : la « wallbox », une vraie borne de recharge que j’ai fait installer dans le garage de mes parents à 20 km de chez moi pour recharger lorsque je leur rends visite.

img_7826_s

img_7829_sIl existe plusieurs modèles de wallbox, certains plus puissants et rapides que d’autres. La wallbox petit modèle (3Kw) permet de faire une recharge complète en 7h. Mais elle n’est plus vraiment intéressante par rapport à la Green Up depuis que cette dernière ait été commercialisée. En revanche, la borne dans laquelle j’ai décidé d’investir (Hager XEV101) tourne à 7kW et balance suffisamment pour récupérer mes 130km en 4h. Bien entendu, il est possible de faire des charges partielles par exemple le midi si l’on rentre déjeuner chez soi. Une recharge d’une petite heure sur une wallbox 7Kw et on est reparti pour 30km. Évidemment, passer de la Green Up gratuite à une wallbox représente un coût non négligeable, ces dernières allant de 500€ à plus de 1200€. Heureusement pour moi, si l’on décide d’investir dans une wallbox, Renault prenait en charge 450/500€ sur la facture installation/borne, un petit coup de pouce fort appréciable ! Mais une fois de plus, s’il vous est possible de laisser la voiture charger tranquillement pendant la nuit, la prise Green Up offerte suffit amplement.

En déplacement, il est également possible de recharger son VE plus ou moins efficacement dans les parkings de centres commerciaux (Carrefour/Auchan/Leclerc) ou de certains grands commerces (Castorama/Ikea) ou dans certains parking (Vinci…). Ces lieux ont mis en place des places réservés à la recharge des VE avec des bornes dédiées.  Pour ma part, j’ai pu utiliser goulument celles dans le Carrefour d’Ormesson qui propose 1 borne 3kw (charge lente), 2 bornes 7kw (charge normale), 2 bornes 11kw (charge accélérée) et une borne 22kw (charge rapide). Cette dernière permet de faire le plein en moins d’une heure . Pile le temps de faire les courses pour la semaine. Gros avantage : c’est gratuit et en libre service… pour l’instant. Car normalement, les bornes publiques fonctionnent avec un système de cartes d’abonnement (KiWhi Pass / ZE.Pass / Sodestrel… ). J’y reviendrai peut-être dans un prochain article. Tout comme je vous parlerai un jour de mon tumblr qui recense les gros cons qui squattent les places de recharge VE avec leur gros diesel dégueulasse…

Bornes gratuites au Carrefour d'Ormesson

Bornes gratuites au Carrefour d’Ormesson avec une Zoé, une Twizzy et une Nissan Leaf !

Borne gratuite au Castorama d'Ormesson

Borne gratuite au Castorama d’Ormesson

 

Autres endroits possible pour recharger gratuitement : le réseau Renault/Nissan qui mettent à dispo une/des wallbox pour les possesseurs de VE. C’est pro de leur part. Malheureusement, l’accès est très souvent limité aux horaires d’ouverture des concessions. Mais ça peut toujours dépanner en cas de besoin. Tout comme il existe une communauté de conducteurs de véhicules électriques dont certains proposent gracieusement de venir recharger chez eux, et ça, c’est classe ! Il est possible de s’inscrire, d’en profiter et de proposer sa borne de recharge sur le site Chargemap. Le site, tenu et mis à jour par la communauté, recense une très grande majorité des bornes de recharge européennes. C’est super pratique quand on décide d’aller s’aventurer dans un coin inconnu à limite d’autonomie car ça permet d’éviter les mauvaises surprises comme les bornes en panne. Et enfin, il est tout à fait possible que votre entreprise disposant d’un parking ait fait installer des bornes de recharge à destination de leurs employés. Ça peut valoir le coup de se renseigner. Bien entendu, il faut avoir le sens du partage et ne pas la squatter toute la journée si plusieurs personnes viennent travailler en électrique.

chargemap

 

Pour les Parisiens, il existe un moyen simple et ultra pratique pour recharger son VE : le réseau Autolib. L’inscription « Recharge pour véhicule particulier » coûte 15€ et permet de se garer et de recharger sur n’importe quel borne Autolib. Alors ok, c’est de la charge lente (3kW) mais il y en a un peu partout dans Paris, ce qui est bien pratique. En revanche, en tant que pro-gamer de la recharge, j’ai découvert que l’abonnement recharge offre la même qualité de service qu’un abonnement de location, dont la possibilité de RÉSERVER UNE PLACE . Oui, vous avez bien lu, comme l’application mobile Autolib permet de réserver une voiture/place, il est tout à fait possible de faire de même pour sa voiture électrique perso. Et là, fin du game, sortir sur Paris en voiture est devenu limite un plaisir. Une simple recherche des bornes situées à proximité de la destination suivi d’une réservation permet d’éliminer l’aspect le plus chiant de la voiture à Paris : tourner 30 min pour se garer, parfois à 10 min à pied. En revanche, il est évident que ce service premium de ouf n’est pas gratuit puisqu’il faut quand même payer sa recharge. Mais une fois de plus, c’est super avantageux puisqu’une heure de recharge est facturée 1€. C’est largement raisonnable en soit, et ça devient limite ouffissime quand on sait qu’une heure de stationnement dans Paris coûte généralement 2€. Et cerise sur le gâteau, entre 20h et 8h, le montant est plafonné à 4€, même si on recharge pendant 10h.

autolib

J’ai découvert il y a peu que la Mairie de Paris est en train de mettre en place des places « Belib », équipées de bornes destinées à simplifier la recharge électrique en ville. De ce que j’ai pu glaner comme infos, les tarifs ont l’air de concorder avec ceux mis en place par Autolib. Néanmoins, en plus des prises type domestique offrant une charge lente, Belib propose la possibilité de recharger à 22kW pour faire le plein en 1h puis repartir.

belib

Le seul truc vraiment chiant pour l’instant concernant la recharge, c’est que la France a décidé de faire son intéressante en choisissant une norme différente de celle du reste de l’Europe. Est-ce que les lobby industriels y sont pour quelque chose ? Je n’en sais rien. (Je demanderai à mon pote Reptilien dont la femme est Illuminati.) Quoi qu’il en soit, en France, la majorité des bornes de recharge (dont tout le parc Autolib) est équipé en prise « Mode 3 ». Or, le standard européen est le « Mode 2 ». Cela m’a posé quelques petits problèmes au tout début puisque ma Zoé m’a été livrée en juin avec un câble Mode 2, les constructeurs français ayant certainement réalisé leur erreur entre temps. Du coup, je pouvais recharger sur ma wallbox mais pas chez Autolib ou sur les bornes de mon Carrefour… J’ai donc dû acheter un câble « mode 3 » pour se faire, ce qui m’a un peu saoulé étant donné que ça vaut tout de même 250€… Le fait d’avoir les 2 câbles dans le coffre est aussi un peu pénible mais ça va encore, ce dernier étant assez spacieux. Mais maintenant, je peux recharger n’importe où, que ce soit sur une borne mode 2, mode 3, ou sur une prise électrique normale. Je pourrais presque me lancer dans un roadtrip 😉

3cables

Câble Mode 2, Mode 3 et CRO.

prises

Au final, je me rends compte qu’avec les possibilités existantes et mon modeste besoin en mobilité (550km en moins de 2 mois avec ma Zoé), j’ai peu payé mon électricité puisque j’ai souvent profité des bornes en libre accès gratuit. Pour les centres commerciaux proposant ce service, c’est un bon moyen pour inciter les gens à faire leurs achats chez eux. La preuve, je préfère faire mes courses au Carrefour le week-end quitte à rouler 20 min de plus et en profiter pour recharger ma voiture en charge rapide (moins d’une heure) plutôt que d’aller au jour le jour au Franprix de mon quartier. En plus, ça me permet de prendre des photos pour mon tumblr des gros connards anti-écolo 😀

Quant au prix réel d’une recharge complète, difficile pour moi de le confirmer pour l’instant puisqu’il faudrait monter un compteur en amont de la borne de recharge. Mais j’ai lu/entendu un peu partout que ça tournait autour de 3-4€. Plutôt raisonnable pour rouler 135-150km, non ? Et si je compare avec ma consommation d’essence en Ford Fiesta et son réservoir de 42L qui, pour 50€ me permettait de rouler un peu plus de 500km, ma Zoé peut m’emmener en balade sur 2000km pour environ 50€. Je dis oui ! (©Julien Lepers)

J’espère qu’avec le temps, le parc de bornes de recharge va s’étendre peu à peu et s’uniformiser en« Mode 2 » pour permettre aux conducteurs écolo de pouvoir oublier leur plus grosse contrainte : la distance/autonomie maximale, ce qui permettrait de partir en week-end loin de chez soi. Et qui sait, peut-être qu’un jour, un constructeur (coucou Elon Musk) parviendra à concrétiser un système de recharge continu directement implémenté dans la chaussée ?

Le seul point noir de ma Zoé, c’est la location de la batterie. Pour moult raison (baisser le prix d’achat de la voiture de 7K€, anticiper les futures batteries plus efficaces…), Renault loue la batterie pour un loyer mensuel variable en fonction de l’utilisation de la voiture. Pour ma part, j’ai choisi le forfait le plus bas qui, pour 49€/mois permet de rouler jusqu’à 5000km/an. Les forfaits suivant grimpent jusqu’à 149€/mois si vous passez votre vie sur la route. Il est néanmoins possible de switcher de l’un à l’autre si vos besoins évoluent. Mais avec mon forfait de base, je me rends compte que ça reviendrait à payer la batterie sur 13 ans. J’aurai certainement changé de voiture d’ici là.  D’ailleurs, Elon, si tu veux me filer une Model S P100D, je te file mon adresse en DM <3 (Déso, Zoé)

Antoine